textes 2013

De quoi Hamlet est-il le nom ?

Jacques Nassif

(Texte paru dans Le Courrier - 2013 - N°3.)

"Si je me permets de remployer cette formule, de plus en plus usée aujourd’hui, c’est parce que Hamlet en est justement l’auteur, et à propos de la femme, quand il s’exclame : « Frailty, your name is woman ». Qu’en est-il vraiment de cette affirmation ? Et de quelle instabilité dans l’équilibre, frêle comme on dit, de quelle fragilité, de quelle faiblesse donc (option de traduction de Bonnefoy), est affectée une femme ou La femme, pour que ce nom puisse lui être attribué, par essence pour ainsi dire ?" ...

  

Hamlet tout à trac

(Hamlet Out of the blue)

Pierre Eyguesier

(Texte paru dans Le Courrier - 2013 - N°3)

"Tout à trac… L’étymologie de la formule n’est pas certaine. Trac vient de trace, mais selon Alice Becker-Ho, c’est du côté du romano strachi (crainte, angoisse) qu’il faut aller chercher Ça me va parfaitement, puisque ma thèse, dans ce texte qui n’en est pas vraiment un, pas tout à fait un encore, c’est que Hamlet a… le trac."

Le "précieux" de ferenczi ; à propos du livre de Jacqueline Dupré-Garnier : Ferenczi, entre tendresse et passion.

Michèle Skierkowski

(Texte paru dans Le Courrier - 2013 - N°1.)

"Alors, qui était ce hongrois, à la fois si proche et si étranger ? Que représentait-il de si dangereux pour les psychanalystes, ses contemporains qui l'ont étouffé et de si précieux pour nous, ses successeurs qui ont enfin la possibilité de le lire ?" (quatrième de couverture).

Après une biographie de Freud, Jacqueline Garnier-Dupré nous donne à lire aujourd'hui une biographie de Ferenczi. Le passage de l'un à l'autre s'impose presque comme une évidence, tant le débat entre Freud et Ferenczi est essentiel pour les psychanalystes d'aujourd'hui.