Histoires de passe aujourd'hui (Colloque, Paris, 1993)

En 1967, Jacques Lacan lance dans son École une « Proposition » ambitieuse: la Passe

- procédure mettant en jeu un passant, des passeurs et un jury -, qui doit raviver la réflexion sur les fins de la cure analytique et promouvoir un mode d'habilitation des analystes prenant le contre-pied des usages en vigueur au sein des institutions freudiennes «orthodoxes».

C'est peu dire que cette Proposition fit des vagues...

Depuis, l'École Freudienne de Paris a été dissoute, Jacques Lacan est mort, et les associations qui se réclament de son enseignement tantôt ont retenu la passe (intégralement ou avec des modifications), tantôt l'ont rejetée (selon des arguments divers).

C'est dans le but de faire le point sur les enseignements, les surprises et les avatars de cette procédure, que deux associations indirectement issues de la dissolution de l'École Freudienne de Paris, Psychanalyse Actuelle et les Cartels Constituants de l'Analyse Freudienne, ont organisé le colloque Histoires de passe aujourd'hui, en y invitant un grand nombre de collègues intéressés (pour la plupart membres d'associations regroupées au sein de l'inter-Associatif de Psychanalyse).

Est-ce à dire que la tempête s'est calmée? Que le climat est enfin propice à une fructueuse confrontation sur ce qui reste une pierre de touche de l'innovation lacanienne? Telle est la toile de fond de cet échange de paroles, écrites juste ce qu'il faut pour faire Actes.

 

Les actes de ce colloque qui a eu lieu à Paris, les 15 et 16 mai 1993, ont été publiés aux éditions Éres dans la collection "Actes".
Dans la mesure du possible nous essayerons de mettre à la disposition du public le contenu des différentes interventions qui se présentent en trois parties :
I) Histoires de passe aujourd'hui.
II) La passe a-t-elle un avenir dans nos associations ?
III) Annexes avec trois textes.