...quelques autres textes...

 

1989-1993

LA PASSE (fev 90)
Claude DUMEZIL (responsable de la Passe au Collège) souligne les "avancées" de 88 sur la question de la réponse à la Passe. S'il semble nécessaire de garder la possibilité d'un non (non, cette passe ne concerne pas le champ de la psychanalyse), le jury est surtout amené à produire des réponses nuancées, des commentaires d'ordre qualitatif qui reflètent les débats qui se sont engagés en son sein

APRÈS-MIDI SUR LA PASSE du Samedi 13 juin 1992 (Ph. Garnier)
La passe ne cesse de travailler aussi bien ceux qui s'y risquent que les institutions, qu'elles l'aient d'ailleurs inscrite dans leurs statuts ou qu'elles l'aient refusée. L'inter-associatif en a fait une préoccupation majeure; et les récentes réunions organisées en son sein ont bien montré l'intérêt d'un débat qui préciserait, par exemple, le pourquoi de certaines options quant à la procédure, à la nomination, à la réponse donnée, avec, bien sir, la prise en considération des effets de ces options sur le tissu institutionnel ou sur les personnes impliquées

Forum du 13 juin 1992 sur la passe
Une quarantaine de personnes se sont réunies, à l'initiative de Nicole Pépin, Philippe Garnier et Tristan Foulliaron, pour relancer les échanges de points de vue sur la passe. On lira les exposés préparés par deux des trois invitants (celui de Tristan Foulliaron, n'ayant pas été écrit, manque), ainsi qu'un compte rendu des débats

PROPOS SUR LA PASSE AUX CARTELS (dec 92) par PHILIPPE GARNIER
Les Cartels constituants ont ceci de particulier: • Ce qu'on peut appeler Discours sur la passe, n'induit pas qu'on puisse « nommer » en référence à un savoir, quel qu'en soit le statut, et qu'on décerne sur cette base un titre d'École; • Mais on est quand même amené à dire oui/ non - dans la dernière version - sans qu'on sache bien, a priori, ce à quoi on dit oui/non - en tout cas, la réponse n'est pas fortement corrélée à la reconnaissance d'un passage à l'analyste; • Enfin, l'existence d'une boucle passant par le rapporteur et le coordonnant évite, en principe, ne serait-ce que par les désappropriations successives qu'elle entraîne, toute clôture, même si l'on peut regretter que le passage au public reste des plus discrets.

Histoires de passe : quelques réflexions partiales et partielles sur le Colloque (avril 93) par Philippe GARNIER
Celui-ci réunissait près de 80 personnes - et l'on peut regretter la relativement faible participation des Cartels dans l'assistance, alors qu'il s'agissait sans doute d'un débat majeur dans la mouvance psychanalytique actuelle : est-ce par crainte du risque d'une trop grande politisation des débats dans les enjeux interassociatifs, par crainte encore d'une nouvelle mouture des éternelles discussions sur les procédures ...? Je ne sais, mais ces Journées furent sans conteste une "première".

RAPPORT SUR LA PASSE (A. G.DU 20 JUIN 1993) par Ph. GARNIER
Les nombreuses réunions font quand même apparaître que, dans l'I.A., seuls les Cartels et la Convention proposent une procédure qu'on peut appeler "passe". Les autres associations, ou bien se réfèrent à la passe de 1'Ecole Freudienne, obsolète, ou bien elles ont élaboré d'autres procédures plus ou moms inspirées de la passe (elles achoppent sur la désignation des passeurs, par exemple), ou bien elles sont dans une position de rejet, plus dans l'humeur qu'en fonction de points théoriques (voir, par exemple, le livret produit par l'Association Freudienne). C'est à nous, je pense, de montrer ce qu'est la passe actuellement, dans son dynamisme et ses productions pour l'analyse.

 

1994-2003

À propos de la passe …et de la nomination
…et du témoignage indirect redoublé. André Masson et Guy Ciblac (janvier 1998) …La passe est pour tous les protagonistes, l'occasion d'expérimenter le possible de cette radicalisation de l'impossible, au moment même où une cure peut se conclure dans une fausse torsion, tel un échange de place dans la structure du phantasme, pouvant aboutir à la quête incessante, voire la fabrique, des preuves de l'analyste.…

Statuts des Associations argentines concernant la passe, et plus particulièrement la désignation des passeurs. (Présentation de J. Nassif)
Il s’agit ici de se confronter à d’autres modalités de l’organisation du dispositif de la passe mis en œuvre par des associations argentines, autant de variantes dans l’approche de la proposition de 1967

Conversion de l’au-delà au réel. la Proposition de Lacan du 9 octobre 1967 par Thierry Perles
1967 à l'École Freudienne de Paris. Une effervescence, motivée par une échéance que certains n'hésitent pas à qualifier d'urgence : il faut statuer sur les conditions d'accession au titre de psychanalyste dans l'École. À tous égards la situation tient du scandale. Il faut se produire soi-même, marquer ici la rupture d'avec l'ancien monde des Sociétés de psychanalyse existantes. L'ambiance est celle des révolutions, avec un rien de terreur. L'enthousiasme est là, les craintes aussi : jusqu'où ira l'audace, où certains perçoivent la dimension d'une menace? Après la folle équipée de la scission motivée de l’attachement à un enseignement, il faut fonder : comment, et qui à quelles places? Octobre : Lacan formule un discours, auquel il donne le nom de Proposition.…